Brainware

From montpellia
Jump to navigation Jump to search

La notion de "brainware" n'a pas encore réellement émergée (elle n'est utilisée depuis 1978 ...) : il s'agit d'une nouvelle composante informatique qui peut être comprise comme la celle des apports de l'IA à l'architecture informatique, sans doute au côté du "mnemware", c'est à dire une approche mnématique de la mémoire.

Ceci correspond à une intégration conoétique qui est à aborder une fois qu'une analyse technosophique a produit un modèle "fractal" du fonctionnement intellectuel généralisable à l'infovers. N'ayons pas peur : tout ceci relève d'une nouvelle perception de la complexité. Il faut un vocabulaire nouveau pour être précis avec des choses nouvelles (cf. projet Diktya).



Le projet ouvert MontpeLLia est introduit par NSE.ai à l'occasion du Cluster "IA-MED de l'Université et de la Mairie de Montpellier pour le compte de l'association MontpeLLia pour y rendre présentes les préoccupations des recherches citoyennes, des logiques libres et de la société civile. Il est abordé comme relevant d'un nouveau niveau technologique en continuité avec ceux de l'informatique, de l'internet et du web, selon leur "manière" générale collective de recherches et standardisation. Il s’appuie donc sur une approche "Sujet, Débats, Documentation, Projets", fondée sur le consensus général ("rough consensus") et orientée par le "Paradigme de standardisation moderne" de la RFC 6852, devant être approfondie à l'immatériel culturel et à une centralité humaine de l'internet.