Lexique

From montpellia
Jump to navigation Jump to search

Le domaine et certains contextes de MontpeLLIA sont nouveaux et font donc appel à de nouveaux concepts dont il convient de proposer une ontologie terminologique exploratoire en parallèle à toute réflexion commune. Au fil de l'expérience, nous réunirons ici des présentations de travail des concepts ainsi explorés et partagés lors de nos débats.


Attention !
Les explications sont courantes et peuvent être "brutes de fonderie" des discussions en ligne et réclamer une réévaluation en commun par nos membres. Rejoindre la liste modérée de débat "gene@montpellie.fr".



Acteur autonome

en programmation informatique il s'agit d'un agent autonome responsable d'une ou plusieurs fonctions, activé par messages.

Adjuvance intellectuelle

Doug Engelbart considérait que l'apport numérique pouvait "augmenter" les capacités humaines. C'est en ce sens que l'on parle de "capacitation diktyonumérique", pour mettre l'ensemble des capacités nouvelles, y compris celles ajoutées par le "fait réseau" de mise en intelligence/interligence, au service de l'intellect pratique et méthodologique humain et de ses recherches.

Ce qui est considéré sous le nom d'intelligence artificielle est l'ensemble des solutions d'extension informationnelle capables d'adjuver le processus intellectuel des personnes et des artefacts. Il ne s'agit pas de créer un homme ou une univers nouveau, mais de faciliter certaines de ses capacités mentales (ou de celles d'autres machines et processus) pour une meilleure capacité à assumer leurs tâches.

Et d'en établir et protéger le droit démocratique. Dans un contexte où la qualité démocratique signifiera aussi un progrès tangible pour chacun des citoyens.

Address passing

l'internet supporte un service de messages où le destinataire doit recevoir les messages qui lui sont adressés, quelle qu'en soit la taille. D'où un trafic de spam très lourd et un manque de liberté de l'acteur destinataire. L'"address passing" est l'équivalent d'un SMS proposant d'accéder une URL. Le destinataire n'est pas tenu de lire et donc de recevoir le message. Les acteurs peuvent en être bien plus légers, les échanges limités et plus efficaces.

Anthropologie paradigmatique

L'anthropologie paradigmatique peut donc être vue soit :

  • comme une exploration de la diversité des façons de comprendre et d'interpréter les cultures à travers différents cadres théoriques, chacun éclairant des aspects différents de la réalité sociale et culturelle.
  • comme l'étude des différentes réactions anthropologiques et ethnologiques aux évolutions des paradigmes socio-culturels.

Anthropologique

mes parents m'ont conduit à l'anthropologie paradigmatique, c'est-à-dire à l'étude de la réponse humaine aux changements paradigmatiques de leurs sociétés, du passé et du présent récent. Je poursuis pour le monde actuel et son acclimatation au numérique. Un aspect sociologique notable étant la réémergence de l'otium (loisir productif) gréco-romain grâce au numérique d'intérêt commun (Libre, wikipedia). Nous.

Architectonie

Structure ou organisation fondamentale d'un système, d'un texte ou d'une théorie, qui en détermine les éléments constitutifs ainsi que leurs relations. Ex. "Au vu de l’insistance du contexte sur « l’architectonie » politique, c’est d’ailleurs la seule interprétation acceptable lorsqu’on pense qu’Aristote parle en son nom et en tant que philosophe encore platonicien." — Pierre Rodrigo, « Aristote et le savoir politique » (https://www.lalanguefrancaise.com/dictionnaire/definition/architectonie)

Architectonique

Ce qui nous arrive est d'abord une nouvelle vision de l'univers : après celles de Copernic (mathématique) et de Newton (gravitationnel). Elle a débarqué avec Poincaré montrant que le problème de Newton (dit des 3 corps - quand le soleil, la terre et la lune vont-ils se séparer) était mathématiquement irrésolvable. Cela a conduit à une kyrielle de suites : subsidiarité, quantique, relativité, incomplétude mathématique, chaos, complexité, simplexité, etc. La question qui se pose dès lors est celle de sa possible modélisation informatique, à la disposition de tous. Nous pouvons comprendre l'IA par sa propre faisabilité comme une preuve de concept en faveur de la possibilité d'une telle modélisation et de sa grammaire.

Augmenté

Mot utilisé pour qualifier un mode de communication, au-delà du geste, de la parole et de l'écrit, où une "téchné" humaine ou artificielle est nécessaire à sa pleine expression. Cette augmentation peut être humaine (poésie, danse, théâtre ...) ou numérique (Web, Wikipedia, IA ...).

Conflexion

Débat ouvert où les opposés tentent de se comprendre et faire avancer un consensus dynamique de problèmes à traiter et potentiellement dissoudre : c'est la "conflexion".

Diktyologique

simultanément à la montée mathématique, le XIXe a connu une montée en réseaux (diktyos en grec), notamment des postes et chemins de fer : pour que tout agriculteur français soit à moins de 24 heures des Halles de Baltar. Cela s'est poursuivi par le télégramme, le télex et le téléphone, la radio, la télévision ... nous préparant à l'internet, au web et à l'émergence du wikipédia (mise en réseau auto-régulé immatériel de l'intelligence humaine)

Glocalité

Localité ressentie par des membres d'une communauté virtuelle géographiquement dispersée. Ceci est une composante fondamentale des communautés et nébularités en lignes.

ICANN

organisme californien "en main morte" (pas d'actionnaire ni membre) chargé de l'organisation du nommage internet. Il avait un contrat de "conseil" du gouvernement américain, terminé le 1.1O.2016.

Inter-core-utilisateurs

contrairement à ce que l'on dit couramment, il n'y a pas d'utilisateurs finaux sur un réseau maillé complet : chacun est le cœur de son réseau. Relativité : tout point est le centre de son univers. C'est ce que réclame l'engagement de Tunis.

Juridique

le contexte juridique de l'utilisation du numérique a basculé le 17 octobre 2003 avec la Convention_pour_la_sauvegarde_du_patrimoine_culturel_immat%C3%A9riel ; incorporée au droit français par la loi du 5 juillet 2006 et des mises à niveau au Code du Patrimoine. La raison est à quatre temps :

  • le patrimoine humain est reconnu comme double : matériel et immatériel (comprenant le matériel qui lui est interdépendant).
  • le patrimoine culturel immatériel est compris comme transmis de génération en génération.
  • il est identifié comme recréé en permanence, donc vivant.
  • des exemples sont donnés, ils ne prennent pas en compte nos nouveaux apports numériques. Par exemple wikipedia !!!

Modèle OSI à sept couches

modèle normatif des communications à 7 couches (niveaux de services). Modèle TCP/IP : modèle internet à 5 couches qui ne décrit pas le type des données (métadonnées).

Mise en réseau matériel/immatériel

la convention la présente comme une "profonde interdépendance entre le patrimoine culturel immatériel et le patrimoine matériel culturel et naturel".

Multilatéralisme

le SMSI, sommet mondial pour la société de l'information (ONU, UIT, Unesco) a reconnu une gouvernance multilatérale à l'internet (Gouvernements, Société Civile, Industrie, Organismes internationaux).

Nébularité

Dans le contexte diktyologique, il existe la notion de nébularité qui correspond à des concaténations écosystémiques stables.

Néguentropie

l'entropie en communications est la dégradation due au réseau, la néguentropie ce que le fait "réseau" permettrait d'ajouter. Ce que fait l'IA grâce au réseau profond qu'elle a compilé.

Ontodiktyologie

Une ontologie en réseau. Une solution de type Wikipédia pourrait être candidate, sous condition d'accueillir les contributions personnelles désignées à titre informatif.

Otium civis

La formulation d'"otium civis" correspond au type d'otium qu'entend plus particulièrement soutenir MontpeLLia. Il s'agit est celui des sciences et recherches citoyennes, de niveau participatif et hors murs, telles que documentées par les académies des sciences du S7.

Dans ce contexte, l'augmenté participe notamment à l'adjuvance intellectuelle apportée par son intelligence artificielle (AI/IA) à chaque utilisateur.

Patrimoine culturel immatériel

Le concept de PCI résulte de la Convention du 17 octobre 2003 pour la protection du patrimoine immatériel collectif, des groupes et des individus, repris par la loi du 5 juillet 2006. Il est défini comme : "les pratiques, représentations, expressions, connaissances et savoir-faire - ainsi que les instruments, objets, artefacts et espaces culturels qui leur sont associés - que les communautés, les groupes et, le cas échéant, les individus reconnaissent comme faisant partie de leur patrimoine culturel. Ce patrimoine culturel immatériel, transmis de génération en génération, est recréé en permanence par les communautés et groupes en fonction de leur milieu, de leur interaction avec la nature et de leur histoire, et leur procure un sentiment d’identité et de continuité, contribuant ainsi à promouvoir le respect de la diversité culturelle et la créativité humaine."

Il est à noter que la science citoyenne, définie comme étant « la science menée par des citoyens qui ne sont pas des scientifiques professionnels », évolue rapidement, du fait de la démocratisation du savoir, de l'avènement des nouvelles technologies de communication, et d'un accès plus ouvert à l'information que dans le passé : ceci augmente l'importance relative du domaine "des connaissances et pratiques concernant la nature et l’univers" cité par la convention.

Perférent

Concept hérité de Cicéron : contenu documentaire tenu à jour de leurs connaissances et de leur travaux par ses différents lecteurs.

Politique

la réduction à TCP/IP a résolu les problèmes de coopération profonde, de sécurité et de protection de la vie privée qui se seraient révélés sous les couches (niveaux de services) du modèle OSI et de ses extensions souhaitables. Mais tout était bloqué par le principe du "StatUS-quo" qui figeait l'architecture du réseau. Cela a pû se régler au 1.10.2016 grâce à l'initiative d'Hillary Clinton (Transition du NTIA [Ministère des Télécoms US] : indépendance de l'ICANN) qui a établi le principe de la "permissionless innovation", ouvrant la voie à l'intégration (opérations et desserte) de l'IA.

Simulation informatique

La science s'appuie sur la réfutation d'expériences pratiques, l'intelligence sur celle d'expériences de pensée. L'informatique (ont l'IA nous prouve la puissance), peut nous apporter la capacité de simulations informatiques. Chacun peut alors :

  • étayer son "cadre de référence" personnel, s'appuyant sur sa Libre Logique qu'il peut documenter à l'appui de son raisonnement, des ses algorithmes et de ses résultats.
  • et le cas échéant participer à l'étude d'une libre architectonie de l'univers que chacun pourra reprendre et adapter.

SMSI Tunis

"notre engagement et notre détermination à édifier une société de l'information à dimension humaine, solidaire et privilégiant le développement, conformément aux buts et aux principes de la Charte des Nations Unies, au droit international et au multilatéralisme et tout en respectant pleinement et en soutenant la Déclaration universelle des droits de l'homme afin que chacun puisse, partout, créer, obtenir, utiliser et partager l'information et le savoir pour ainsi réaliser l'intégralité de son potentiel et pour atteindre les buts et les objectifs de développement arrêtés à l'échelle internationale, notamment les Objectifs du Millénaire pour le développement."

Stigmergie

Communication à travers le contexte, inventée par les termites. Les panneaux indicateurs routiers sont de la stigmergie.

Système 3 d'Olivier Houdé

Nous étendons ici les apports d'Olivier Houde : les 3 systemes cognitifs] à un "système 5" pour le "trisapiens" qui intègre un "système grégaire" et un "système conflexif" pour supporter la sapience du "nous", aussi convenablement que celle du "tu" de notre enfance, puis du "je", de notre premier âge de formation. Notre second âge est celui de la production ; le troisième, celui de l'otium ; le quatrième, celui de la vieillesse ; et le cinquième, celui du posthume où le patrimoine culturel intellectuel n'est plus transmis que par les archives de l'augmenté.

Technologique

la standardisation informatique (IEEE), internet (IETF), web (W3C) n'est toutefois pas encore parvenue au support de besoins que j'avais identifié en 1985 (présentation du modèle OSI [quels types de données sont échangés], stigmergie et néguentropie [ce que l'on appellerait aujourd'hui "context descriptive and generative"], une approche "address-passing" plus efficace que le message passing, ...) et surtout de façon générale le souci d'une architecture "user centric" soucieuse des engagements de Tunis.

Wikipedia

Premier grand projet d'inter-communication augmenté mondial, typique de l'approche communautaire du "nous" ouvert humain.

WIXI

Il faut comprendre qu'un wiki, par exemple, est un réseau immatériel de connaissances : plusieurs wiki concaténés deviennent une ontodiktyologie informatique. Le modèle de plateforme (multi)citoyenne convenable serait donc celle d'un "intelligence extended interactive wiki" (WIXI), capable de réunir la base de connaissances communes et/ou individuelles (le "patrimoine culturel immatériel"), compilable en modèle collectif ou personnel à chacun. La standardisation éthique, technique et juridique de ce WIXI libre à chacun, parait un objectif d'intérêt humain premier. Remarque : si le wikitext sembme avoir fait ses preuves, il n'est pas certain que PHP soit le meilleur langage informatique.