Recherche Citoyenne

From montpellia
Jump to navigation Jump to search


Qu'est ce que la recherche citoyenne ?

Les académeies des sciences du G7 ont publié une Déclaration assortie de recommandations à leurs gouvernements à l'occasion du sommet de Biarritz (24-25 mars 2019) sur la La science citoyenne à l'ère de l’Internet qui fait référence en termes de Recherches Hors Murs et Participatives. Vous pouvez aussi accéder au communiqué de presse initial.


L'Interrelation entre la Recherche Hors Murs, l'IA et le Droit

La recherche "hors murs" ouvre la voie à de nouvelles formes d'innovation, en particulier dans le domaine de l'IA. Ces avancées, bien que prometteuses, soulèvent également des questions juridiques importantes que les chercheurs et professionnels doivent considérer.

1. Définition et Contexte de la Recherche Hors Murs :

Définition : Exploration des principes fondamentaux de la recherche hors murs et de son potentiel d'innovation.

Historique : Comment cette forme de recherche s'est développée et a influencé le paysage de l'IA.

2. L'IA : Un Domaine en Pleine Évolution Juridique :

Complexité de l'IA : L'entrecroisement de la technologie, de l'éthique et des implications sociétales.

Enjeux juridiques actuels : Les défis liés à la vie privée, à la propriété intellectuelle, à la responsabilité et à la réglementation de l'IA.

3. Recherche Hors Murs : Implications et Défis Juridiques :

Propriété Intellectuelle : Détermination des droits sur des innovations développées en dehors des cadres institutionnels.

Responsabilité : L'attribution de responsabilités en cas de défaillance ou d'erreur d'un système d'IA conçu hors murs.

Éthique et Intégrité : Assurer une recherche rigoureuse et éthique sans le cadre formel d'une institution.

4. L'Importance de la Collaboration Interdisciplinaire :

Réunion d'Experts : L'association de chercheurs en IA, juristes, éthiciens et autres professionnels pour une compréhension holistique des enjeux.

Agilité et Adaptabilité : Réponse proactive aux évolutions juridiques et technologiques.

Découverte : Un environnement de recherche ouvert permet une meilleure intégration et compréhension des normes et régulations internationales.

5. Implications pour la Communauté de Chercheurs :

Éducation et Sensibilisation : La nécessité pour les chercheurs de comprendre les implications juridiques et politiques de leurs travaux.

Collaboration : La valeur de travailler en étroite collaboration avec des experts en droit pour anticiper et naviguer dans les défis juridiques.

6. Cas d'Étude :

Examen de projets de recherche hors murs en IA, mettant en évidence les leçons apprises, les défis juridiques rencontrés et les solutions adoptées.

Conclusion

La recherche hors murs en IA offre un potentiel d'innovation sans précédent. Toutefois, pour que cette recherche soit vraiment transformative, il est essentiel d'aborder de front les questions juridiques, éthiques et politiques qu'elle soulève.

Il s'agit ici de discuter des besoins propres "en soi" de la recherche hors murs telle qu'introduite ci-dessus, et de ses capacités particulières à adresser les problèmes des "communautés globales", au sens de la RFC 6852, "Paradigme moderne de normalisation", et comment l'IA va dans ce cas s’accommoder de la normalisation générale (ex. ISO 24143 sur la gouvernance et - par contre-coup - la valeur de l'information).

Le but serait de localiser une future Fondation de la Recherche Hors Murs et de ses relations avec le contexte AIIA (adjuvance intellectuelle de l'intelligence artificielle), dans le contexte du Cluster IA Montpelliérain.



Le projet ouvert MontpeLLia est introduit par NSE.ai à l'occasion du Cluster "IA-MED de l'Université et de la Mairie de Montpellier pour le compte de l'association MontpeLLia pour y rendre présentes les préoccupations des recherches citoyennes, des logiques libres et de la société civile. Il est abordé comme relevant d'un nouveau niveau technologique en continuité avec ceux de l'informatique, de l'internet et du web, selon leur "manière" générale collective de recherches et standardisation. Il s’appuie donc sur une approche "Sujet, Débats, Documentation, Projets", fondée sur le consensus général ("rough consensus") et orientée par le "Paradigme de standardisation moderne" de la RFC 6852, devant être approfondie à l'immatériel culturel et à une centralité humaine de l'internet.